ED487 > INTERNATIONAL


INTERNATIONAL

Le label européen

Le doctorat européen est une initiative du Comité de Liaison des Conférences des Recteurs et de Présidents des Universités des pays membres de la Communauté Européenne.

Il s’agit d’un "label" décerné en sus du Doctorat délivré par une université européenne lorsque les quatre conditions suivantes sont remplies :
1. Le doctorat devra avoir été préparé, en partie, lors d’un séjour d’au moins un trimestre dans un autre pays de la communauté européenne.
2. L’autorisation de soutenance est accordée au vu de rapports rédigés par au moins deux professeurs appartenant à deux établissements d’Enseignement Supérieur de deux états européens. Les rapporteurs ne peuvent appartenir à l’établissement où le doctorat est soutenu.
3. Un membre au moins du jury doit appartenir à un établissement d’Enseignement Supérieur d’un état membre de l’Union Européenne autre que celui dans lequel le doctorat est soutenu.
4. Une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue nationale européenne autre que la (ou les) langue(s) nationale(s) du pays où est soutenu le doctorat.

Les bourses d'aide à la mobilité

Des bourses de mobilité internationale entrante et sortante (bourse APLSE) peuvent être accordées aux doctorants souhaitant mener leurs recherches à l'étranger pour une période limitée.
Informations : : bourses@universite-lyon.fr

Des bourses de mobilité propres à chaque établissement peuvent être accordées suivant votre situation. Se renseigner auprès des secrétariats des établissements.

Les thèses en co-tutelle

Co-direction de thèse

Une co-direction se partage entre 2 universités françaises : le doctorant est dirigé par 2 directeurs appartenant à 2 universités différentes et qui se partagent le suivi scientifique de ses travaux de recherche. Le diplôme de doctorat délivré est celui de l'université dans laquelle les droits d'inscription ont été acquittés.

Co-tutelle internationale de thèse

Les conventions de cotutelle de thèse sont régies par l’arrêté du 06/01/2005, relatif à la création d’une procédure de cotutelle de thèse entre établissements d’enseignement supérieur français et étranger.

La procédure prévue par cet arrêté permet à un doctorant (français ou étranger), inscrit à la fois dans un établissement d’enseignement supérieur français et dans un établissement d’enseignement supérieur étranger, et y effectuant ses travaux de recherche en alternance, de pouvoir obtenir simultanément le grade de docteur français et le grade étranger équivalent, suite à une soutenance unique.

Les conventions de cotutelle de thèse favorisent la mobilité des doctorants français et étrangers afin d’instaurer et de développer les coopérations scientifiques entre équipes de recherches françaises et étrangères et entre les deux directeurs de thèse.
Le paiement des droits et l'organisation du parcours doctoral sont définies par la convention.